Les étudiants des Mines d'Alès en visite chez Sereema

La Transition Energétique passe par la sensibilisation de la nouvelle génération aux technologies digitales innovantes qui permettent d'optimiser la production des énergies renouvelables. Merci au Bic de Montpellier d'avoir invité Sereema à en être le porte-parole devant les étudiants de Master Energie de l'école des Mines d'Alès.

Bruno Pinto, en charge de la R&D au lab de Sereema, a exposé les avancées technologiques digitales de Windfit dans le domaine de l'éolien. "Grâce à un simple boitier embarqué sur la turbine, basée sur la technologie IoT appliquée au traitement des big data, des informations indépendantes et précises, jusque-là seulement transmises par les manufacturiers, sont fournies, après analyse et diagnostic de nos algorithmes experts, aux exploitants des parcs."

L'optimisation des performances des éoliennes permet non seulement de gagner immédiatement en productivité, en augmentant les gains d'AEP, mais aussi de préserver le matériel en étendant la durée de vie des machines, tout en assurant un monitoring quotidien en temps réel.

"Grâce aux avancées technologiques et à l'entrée du numérique dans la branche, les métiers changent et deviennent encore plus attractifs, commente un des étudiants des Mines d'Alès venu assister à la présentation."

Pour en savoir plus sur la formation Master Energie des Mines d'Alès

Pour en savoir plus sur la technologie Sereema

Suivez nous sur Twitter

More articles in News